« Il ne faut écrire que ce qui est vécu, ou tellement profondément ressenti, tellement ancré en l’imagination que c’est comme vécu. Le grand poète est un obsédé : il écrit parce qu’il ne peut pas faire autrement. »

En ce jour Jubilé de la Sainte Patronne de l’Alsace, nous voulons donner la parole à celui qui fut un de ses plus grands poètes.

Lecture musicale avec Jean Lorrain et Aline Martin, musique Romain Pivard